Histoire de vacance et de vie d’entrepreneur.

entreprenariat

Les vacances d’une entrepreneur

Hier, je suis arrivée à l’hôtel en Jamaïque. Merveilleux hôtel et merveilleux service aussi. Endroit paradisiaque comme premier voyage dans le sud!

En arrivant, j’ai vu qu’il y avait du paddleboard, je me suis donc dit que demain ( aujourd’hui) j’allais en faire car j’adore ça! Le gars du watersport me dit de venir le matin car il y a moins de vent donc moins de vague.

Enfin!

Ce que je fais, 10h00 am (heure locale) je suis devant le kiosque prêt à aller faire du paddle board! Il me dit de suivre la côte et les limites à ne pas aller. J’embarque sur mon paddle board, pagaie pagaie pagaie… Je me rends assez loin et tout s’est bien passé. Je me suis dit que j’allais relaxer. Donc je me suis assise sur le paddle board et j’ai admiré le paysage magnifique devant moi. De l’eau turquoise à l’infini, de l’eau chaude et pratiquement aucun nuage. Arrêtant de pagayer, je relaxe mais je pars aussi à la « dérive » lentement mais surement. Je me rends compte un peu trop tard que je suis quand même loin du rivage et je dois revenir à l’hôtel.

Pagaie-pagaie-pagaie-pagaie……pagaie. Je n’ai vraiment pas l’impression d’avancer, je me parle (Ça sert à lire des livres de croissances personnelles qui t’expliquent que la force mentale en est pour beaucoup). En faisant tout ça, je me dis que je serais capable, je suis forte et je vais y arriver. Je vois l’hôtel approché mais pas aussi vite que j’aimerais. Je me fâche, me ressaisit et continue à forcer contre nature car oui, le vent s’est levé et oui il y a beaucoup plus de vagues que lorsque j’ai commencé 1h30 plus tôt.

J’essaie encore et encore d’avancer. J’essaie de me mettre à genoux pour pagayer, ça va mieux en paddleboad habituellement, mais pas cette fois. Je me répète encore et encore, Je suis forte, je suis capable, je vais y arriver. Quelques minutes plus tard, un autre Québécois dans la même situation est près de moi. On force les deux, on essaie, on pagaie pratiquement en tandem, visant le même but.

Tu es forte, tu es capable, tu vas y arriver Marrie, lâche pas! Quelques autres minutes passent, et un jetski vient nous voir. Je leur demande leur aide car je suis épuisée. Ils acceptent volontiers, je pense même qu’ils sont venu pour nous. Nous n’avons pas demandé d’aide mais l’aide est arrivée. Finalement, j’embarque sur le jetski et l’homme se fait « remorquer » sur sa paddleboard. Nous sommes arrivé sain et sauf, quelque peu épuisé.

Pourquoi je vous raconte tout ça. Parce que j’aurais pu dire T#(&*@? &*?@&# pourquoi ça m’arrive à moi, je n’ai pas voulu ça et être fâchée contre moi. J’aurais pu crier, j’aurais pu oui j’aurais pu faire pleins d’autres choses…. Je me suis battue contre la nature, j’ai forcé, je me suis parlé calmement mais fermement. Et vous savez quoi, je vois cette aventure comme une « révélation » sur l’entrepreunariat. Vous savez lorsqu’on est en affaires, on voit une belle opportunité, on veut la saisir. On débute notre périple et tout va bien, tout est sublime, on s’assied et on admire ce qui se passe jusqu’à temps que l’on voit qu’on est à côté de la « traque ». On veut ajuster le tir et parfois ça nous demande de l’énergie pour que finalement quelqu’un d’inattendu vient nous aider.

Soyez ouvert aux opportunités, ça peut peut-être vous aider à sortir de ce moment difficile, ouvrez-vous à l’aide des autres et soyez toujours prêt pour n’importe quelle situation!
Sur ce, je vais me prendre un drink et relaxer sur la plage en lisant mon livre sur les Coïncidences de la vie. Belle leçon de vie!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *