fbpx
Couverture de podcast - Stephanie Turcotte

Assumes-tu la vraie toi? Invité Stephanie Turcotte | E020

Est-ce que tu t’es déjà demandé si tu étais à 100% qui tu veux être ?

Est-ce que tu t’es déjà demandé si tu étais vraiment authentique ? Y’a-t-il des choses que tu évites de faire simplement parce que « ça ne se fait pas » ? Aujourd’hui, on va parler avec Stéphanie Turcotte, neuro-potentialiste, du sujet de l’assumation de soi.

Dans cette épisodes, il sera question :
  • D’assumer qui nous sommes
  • De ne pas avoir peur d’ÊTRE
  • Des trucs et astuces qui te font vibrer
  • Comment mettre plus de léger dans ta vie
Lien pour rejoindre Stephanie Turcotte
Pour me rejoindre
Pour réserver ton appel découverte : https://calendly.com/marrieevephoto/appeldecouverte
couverture de podcast - stephanie turcotte neuropotentialiste

Transcription

Bonjour Stéphanie, contente de te recevoir sur mon podcast. J’aimerais bien que tu te présentes.

Stéphanie Turcotte, neuro-potentialiste. Je travaille avec les neurosciences et le potentiel humain. En fait, il y a les chemins neuronaux que tu utilises depuis des années, et t’es un peu pris dans ces chemins parce que tu ne sais pas trop où t’en aller. Je travaille à créer de nouveaux chemins neuronaux qui te permettront d’activer les changements que tu désires dans ta vie. Certains croient qu’on est obligés d’être pris par quelque chose pour le restant de notre vie, alors que ce n’est pas vrai. J’ai des millions de témoignages de gens qui ont changé des affaires qu’ils ne pensaient pas pouvoir changer. Je travaille avec beaucoup d’entrepreneurs au niveau de leur puissance intuitive, de leur corps, et également au niveau des finances. J’essaie de réunir les 3 ensemble pour te permettre de bâtir une vie à la hauteur de ce que tu désires.

Aujourd’hui, on va parler d’assumation.

Ça se dit, déjà ? Bref, on va parler de la pression sociale qu’on se met souvent sur les épaules, soit par charge mentale, ou à cause du jugement des autres qui essaient de nous imposer souvent ce qu’il faut faire.

Le mot sonne drôle, mais on peut inventer des mots. Disons-le à voix haute : l’expression « il faut que » est un mensonge ! Tout dépend de ta vision. Il y a beaucoup de choses qu’on essaie de nous implanter depuis toujours, alors que la vie d’un entrepreneur ne marche pas comme ça. A mon avis, si tu veux que ça fonctionne en tant qu’entrepreneur, il faut que ta carrière soit alignée à ce que tu es dans ton essence. Dans certains cas, si tu veux vraiment performer à la hauteur de qui tu es réellement, mieux vaut être accompagné d’un coach, parce qu’il est difficile de tout faire tout seul.

Des fois, on a du mal à voir son potentiel.

Depuis le primaire on te dit que c’est toujours le prof qui a raison, et qu’il faut étudier de telle ou telle façon pour pouvoir réussir. Si, depuis que t’as 2 ans, tout le monde veut te montrer la bonne manière de faire les choses, comment tu peux arriver d’un seul coup à assumer tes décisions en tant qu’entrepreneur ? C’est loin d’être évident. Quand tu deviens entrepreneur, ton entreprise devient ton bébé. Il est donc important de rechercher un bon coach pour t’accompagner et t’aider à connecter ton entreprise à qui tu es vraiment. Ça m’est déjà arrivé d’investir des milliers de dollars pour me rendre compte que j’avais choisi d’être accompagnée par des personnes qui n’étaient pas du tout alignées à ce que je voulais être, ce qui a causé un flop monumental.

Il est donc important de commencer par identifier qui on veut être comme entrepreneur. J’ai aussi envie de dire à tous les coaches de prendre le temps d’évaluer leurs clients, et de ne pas prendre n’importe qui juste pour l’argent. 

Il faut aussi savoir si la personne est prête à accueillir un tel changement dans sa vie. Il y a souvent des étapes à suivre.

Absolument, l’objectif est d’aider la personne à se poser les bonnes questions pour avancer. Par exemple, tes clients sauront qu’il faut prendre plusieurs photos avant d’être dans le gros package d’univers visuel. Il y a toujours des étapes à suivre, des choses à faire autour de toi avant de tout reconstruire. Il faut d’abord commencer par savoir qui tu es, où tu veux aller, quelle est ta clientèle.

Les questions et les actions prisent doivent être légèrent

Ces questions t’aideront à prendre des décisions qui s’alignent avec ta vraie personnalité. Les actions prises peuvent être inconfortables, mais ne doivent pas être lourdes, dans le sens où tu n’auras pas besoin de changer de personnalité pour les effectuer. Quand t’es en transformation, tu vis quelque chose d’inconfortable. Tu ressens un malaise et une excitation bizarre. C’est inconfortable, et ça fait partie de la transition que tu vis. Mais il faut toujours veiller à ce que le changement fait ne soit pas lourd pour toi.

C’est comme les deux peurs. Inconsciemment, t’as peur que ça marche. Et en même temps, t’as vraiment peur de faire la mauvaise affaire, ou d’avancer dans la mauvaise direction…

La mauvaise affaire selon qui ? Selon quoi ? C’est possible de se tromper. Tu avances dans une direction, et tu te rends compte que tu n’as pas le résultat que tu attendais. Eh bien, tu dois être contente d’avoir découvert ça, parce que ça va te permettre de t’aligner dans une autre direction. Est-ce que tu étais dans une mauvaise direction ? Non. Pour se sentir coupable d’avoir fait une erreur, il faut que tu aies fait volontairement quelque chose de mal. Sinon, tu ne dois pas te sentir coupable.

En fait, quand c’est léger, ta personnalité et ton entièreté sont respectées.

Je dis vraiment que si on met toute son essence de l’avant, ça aligne pour les ventes.

Absolument. Il faut aussi être prêt à recevoir. Dans la vie, tu reçois à la grandeur que tu es capable de recevoir. Si je te dis un matin que tu es vraiment belle, et que tu me réponds « oh arrête », c’est que tu viens de renvoyer mon commentaire au lieu de le recevoir. C’est la même chose avec le jugement. Tu dois rester connectée à ta grandeur pour faire en sorte que les jugements extérieurs te traversent sans te toucher.

Là, tu seras alignée avec qui tu es, et tu recevras un shitload d’argent, un shitload de clients, et un shitload de trucs extraordinaires ! Connecte-toi à qui tu es. Écris tous les jugements, brûle-les, puis connecte-toi à qui tu es. En fait, notre corps est rempli de jugements et de blocages qu’il faut commencer par nettoyer avant de se connecter entièrement à notre essence.

Il faut rester fidèle à sa personnalité, et faire en sorte que tout soit léger. Quand c’est plus facile, tu dégages une bonne énergie, et les gens ressentent que ce n’est pas compliqué de faire affaire avec toi.

« Tout de la vie me vient avec aisance, joie, et gloire ! »

access consciousness

Les mots ont beaucoup d’impact sur nous.

Si t’as un jugement par rapport à un certain mot, il va t’empêcher de recevoir. Si t’es prête à tout recevoir de la vie, la vie deviendra pour toi un jeu, avec toutes les possibilités des scénarios qui peuvent t’arriver chaque jour.

On parle souvent de « fake it till you make it », alors que le but de l’entrepreneuriat est justement d’être soi-même, et de t’aligner avec qui tu es au lieu de t’aligner avec quelque chose qu’on t’impose. On entend souvent les gens dire que pour être entrepreneur il faut avoir les bras croisés, il faut aller à des dîners de réseautage…

Connecte-toi à ce qui est léger pour toi.

Si c’est léger pour toi d’avoir les bras croisés, fais-le. Et tu ne vas pas perdre ta valeur si tu ne le fais pas. Si tu gardes ta vraie personnalité, tu auras des clients alignés avec toi. C’est le cas pour tous mes clients. Il m’est déjà arrivée de m’excuser en refusant deux clients parce qu’ils n’étaient pas alignés. Mon message et mon essence sont tellement clairs que je n’attire pas les gens qui ne sont pas alignés à ça. Par mon énergie, ma vibration, ils savent qu’ils ne doivent pas prendre rendez-vous avec moi.

Il se peut que tu aies beaucoup de clients qui arrivent au début. Par la suite, plus tu t’alignes, moins tu vas avoir de clients, mais ces clients seront meilleurs.

Non. Je ne sais pas combien on est sur cette planète. Il doit y avoir au moins un milliard de clients qui sont alignés à ton essence et qui peuvent aimer tes produits ou tes services. Je ne suis pas d’accord avec le fait que le nombre des clients baisse lorsqu’on s’aligne. Plus t’es alignée, plus t’auras un shitload de clients alignés avec qui tu es.

Ce que je veux dire, c’est que si on considère les clients comme un groupe, à partir du moment où tu changes de vision, tu perds une bonne partie de ce groupe.

Le groupe se sépare, je suis d’accord avec ça. Mais ça ne veut pas dire que tu vas avoir moins de clients. Quand t’as parlé d’avoir « moins de clients », c’est venu chatouiller mon oreille d’une façon bizarre. C’est hallucinant, parce que les mots ont un impact immense. C’est une phrase ultra anodine, mais si tu y crois, c’est justement ça qui va arriver.


Comment classerais-tu les choses à faire pour savoir si on est vraiment alignés ?

Fais-toi un top 5 des choses qui te font vibrer dans l’entrepreneuriat. Qu’est-ce que t’as envie de construire ? Écris des choses que tu n’oserais même pas espérer. Puis, écris les jugements desquels tu dois te libérer afin d’atteindre ce que t’as envie de construire. Apprends également à te connaître. Connecte-toi avec qui tu es. Essaie de définir ce qui est léger pour toi. A partir du moment où tu commences à le faire, la roue se met à tourner pour que toutes les choses autour de toi puissent aller dans le bon sens.

J’ai toujours aimé la slow life. Je ne peux pas suivre un mode de vie qui consiste à travailler non-stop. Le Covid m’a un petit peu aidé de ce côté. C’est vraiment l’une des choses que je veux dans mon entreprise.

C’est ce qui est léger pour toi.

Plus tu vas te mettre des plages horaires de slow life, plus ton entreprise va grandir, plus tu vas avoir des clients alignés avec ta vision. L’énergie et la lumière que tu dégages va faire en sorte que plusieurs clients soient attirés vers toi. Ils t’aimeront peut-être sans savoir pourquoi. Plutôt que de croire qu’on dérange dans ce qu’on est, soyons plutôt l’invitation au changement pour tous les gens qui nous ressemblent.

On peut dire que s’assumer pleinement est une partie de longue haleine ?

Ça dépend. C’est sûr que ça ne se fait pas en une fraction de seconde. Ça peut être plus un marathon qu’un sprint, on est d’accord. Mais ça devient beaucoup plus simple lorsqu’on est vraiment prêt à accepter le changement que notre vie va subir. Crée ton courant.

C’est une belle phrase, je l’utiliserai ! C’est où qu’on peut te suivre, pour avoir plus d’informations sur tes activités et ton courant ?

Tu peux me suivre sur Instagram (@steph_neuropotentialiste) ou sur Facebook (@StephanieTurcotteNeuroPotentialiste). Audio classes, vidéos, inspiration, contenu, etc. Tu peux toujours venir me parler !

Merci beaucoup Stéphanie !

Merci à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *